Comment choisir votre ventilateur de plafond

Cómo elegir tu ventilador de techo

» » Voir infographie « Comment choisir votre ventilateur de plafond »

 

1. Le diamètre du ventilateur

 

D’un point de vue fonctionnel, le facteur le plus important que vous devez prendre en compte au moment de choisir un ventilateur de plafond est, sans aucun doute, sa taille.

 

Plus son diamètre est grand, c'est-à-dire plus ses pales sont grandes, plus le ventilateur de plafond sera capable de déplacer un grand volume d’air.

 

Il est important que vous optiez pour un modèle ayant une capacité de ventilation suffisante. Nous vous conseillons de toujours choisir le ventilateur le plus grand possible. La raison : un grand ventilateur tournant lentement est plus silencieux et consomme moins qu’un petit qui tourne rapidement. Bien entendu, assurez-vous de garder une certaine proportionnalité esthétique avec la taille de la pièce.

 

En général, la relation entre la zone à climatiser et le diamètre minimum du ventilateur de plafond est la suivante :

 

● Jusqu’à 13 m² ;: ventilateur de diamètre inférieur à 107 cm

 

● Entre 13 m² et 18 m² : ventilateur de diamètre compris entre 107 cm et 132 cm

 

● Au-dessus de 18 m² ;:ventilateur de diamètre supérieur à 132 cm

 

Un ventilateur de plafond de diamètre 132 cm est adapté pour des pièces allant jusqu’à 27 m², mais, selon les conditions, celles-ci peuvent aller jusqu’à 36 m². Pour des espaces plus grands, il est recommandé d’installer plusieurs ventilateurs espacés de 3 ou 4 mètres d’un centre à un autre.

 

Enfin, si le plafond de la pièce est incliné, assurez-vous que le ventilateur est adapté à ce type de montage et que les pales du ventilateur ne touchent pas le plafond. Si l’espace entre les pales et le plafond n’est pas suffisant, vous pouvez choisir un ventilateur plus petit ou (selon le modèle), raccorder une tige plus large vendue séparément.

 

2. Avec ou sans lumière

 

Le deuxième facteur à prendre en compte est si le ventilateur doit ou non disposer d’une lumière.

 

Le ventilateur remplace souvent un plafonnier. Dans ce cas, à moins que vous disposiez d’une source lumineuse alternative, il est recommandé de choisir un ventilateur de plafond avec lumière. Cependant, notez que la fonction principale du ventilateur de plafond est de climatiser et non pas d’illuminer, ainsi, le niveau de luminosité qu’il fournira sera généralement discret. Bien évidemment, plus il aura d’ampoules, plus il éclairera.

 

3. Télécommande, chaîne ou régulateur ?

 

Un des points qui prête le plus à confusion parmi nos clients est le contrôle d’un ventilateur de plafond. Il y a trois types d’actionnement possibles :Regulador de pared de un ventilador de techo

 

● Chaîne : une pour la lumière et l’autre pour les différentes vitesses du ventilateur.

 

● Télécommande : elle permet également de contrôler la lumière et le ventilateur de manière indépendante. La plupart des modèles de notre magasin qui n’incluent pas la télécommande peuvent fonctionner avec un télécommande optionnelle. Vous pouvez acheter le kit complet de récepteur et télécommande dans notre section de télécommandes pour ventilateurs de plafond.

 

 Régulateur de mur : il dispose normalement d’un interrupteur de lumière et d’un sélecteur de vitesses. L’avantage est que le contrôle du ventilateur se fera toujours du même point. C’est un facteur pouvant être important du point de vue de la sécurité. D’autre part, une télécommande n’est pas toujours trouvable.

 

Lorsque le ventilateur remplace un plafonnier, un doute surgit pour savoir s’il pourra être allumé et éteint avec l’interrupteur mural qui contrôlait la lumière jusqu’à présent. La réponse est oui à condition que le ventilateur soit actionné par une chaîne ou une télécommande avec mémoire. Toutes les télécommandes que nous proposons dans notre magasin disposent d’une mémoire.

 

La connexion d’un ventilateur de plafond avec lumière dispose de deux entrées indépendantes, une pour le ventilateur et une autre pour la lumière. Dans le cas le plus habituel où l’on dispose uniquement d’un interrupteur mural, on placera un pont entre ces deux entrées et on utilisera la connexion de la lampe pour alimenter le ventilateur et la lumière. Ainsi, pour pouvoir actionner le ventilateur et la lumière séparément, on utilisera la chaîne ou la télécommande à distance.

 

Par exemple, si on laisse le ventilateur allumé et la lumière du ventilateur éteinte (via la chaîne ou la télécommande), l’interrupteur mural allumera et éteindra uniquement le ventilateur, c’est-à-dire que le ventilateur se comportera comme un ventilateur sans lumière. Si on laisse la lumière allumée et le ventilateur éteint, l’interrupteur actionnera uniquement la lumière et le ventilateur se comportera comme une lampe. Bien évidemment, si on laisse l’interrupteur de la lumière allumé, nous pouvons ainsi contrôler le ventilateur et la lumière avec la chaîne ou la télécommande.

 

4. Veillez à ce qu’il soit silencieux !

 

« Je veux un ventilateur silencieux". C’est la priorité de beaucoup de nos clients. Avant d’acheter un ventilateur de plafond, il est logique qu’un des aspects les plus préoccupants est de savoir s’il sera suffisamment silencieux, surtout s’il va être installé dans une chambre.

 


Un ventilador de techo de calidad es silencioso¿Est-ce qu’un ventilateur de plafond fait du bruit ? En général, non. Il y a trois facteurs qui peuvent affecter le bruit que fait un ventilateur de plafond :

 

La vitesse de rotation : : Plus il va vite, plus il fait du bruit. Ce n’est pas tellement à cause du moteur mais surtout à cause du sifflement des pales en coupant l’air. Nous revenons à notre recommandation précédente : mieux vaut un grand ventilateur tournant lentement qu’un petit tournant rapidement.

 

● Le type de moteur : Les moteurs à courant continu (DC), qui deviennent de plus en plus populaires, sont plus silencieux et consomment beaucoup moins (jusqu’à 60 % !) que les modèles traditionnels à courant alternatif (AC).

 

● Le fabricant : C’est très important, notamment en ce qui concerne le moteur. Les légendaires ventilateurs de plafond Hunter, par exemple, sont extrêmement silencieux et fiables. Bien qu’étant à courant alternatif, ils sont fabriqués avec une très grande qualité : le bobinage de cuivre, les paliers et la carcasse font toute la différence par rapport aux modèles plus économiques.

 

Dans tous les cas, nous insistons sur ce point : tout ventilateur d’une marque reconnue (Farom Hunterm Fanimation, Westinghouse, etc.) est silencieux et adapté à la plupart des situations.  

 

5. Matériau des pales

 

Les matériaux avec lesquels sont fabriquées les pales de la plupart des ventilateurs de plafond sont : le bois, l’acier et le plastique.  

 

Le bois est un matériau chaud et facile à marier avec le mobilier de la pièce. Cependant, il peut se déformer avec la chaleur et l’humidité, c’est pourquoi il n’est pas conseillé de choisir ce matériau pour des espaces extérieurs, la cuisine ou la salle de bain. Normalement le bois est du type tôle laminée pour sa légèreté et son faible coût. Sur les trois, c’est le matériau le plus fragile.

 

Le plastique est un matériau durable, facile à entretenir et s’utilise généralement sur des ventilateurs au design moderne. Dans des conditions de haute température, il peut se déformer.

 

Enfin, les pales en métal sont plus résistantes, durables et faciles à nettoyer. Cependant, c’est le matériau le plus dangereux en cas de contact avec le ventilateur en marche, c’est pourquoi il vaut mieux éviter les ventilateurs avec des pales de ce type dans les chambres d’enfants. Par exemple, c’est idéal dans une cuisine.

 

6. Vitesse de rotation

 

La vitesse de rotation peut être un paramètre important en fonction de l’endroit où on va l’installer et de la fonction du ventilateur.

 

Dans une chambre, par exemple, on est généralement intéressé par un ventilateur qui crée une légère brise ne dérangeant pas pendant la nuit. Ainsi, on optera pour un modèle avec une vitesse minimale de rotation faible d’environ 70 à 90 tours par minute. Par exemple, le modèle Bristol. Cependant, la meilleure option est un ventilateur équipé d’un moteur à courant continu puisque sa vitesse minimale est de seulement 50 tours par minute. Le Pemba ou le Nias sont de bonnes options.

 

Si le ventilateur est installé dans la cuisine ou dans un espace avec de la fumée ou des odeurs, il est conseillé d’utiliser un ventilateur avec une vitesse de rotation maximale élevée, de l’ordre des 200 tours par minute. De plus, comme nous l’avons vu dans le point précédent, l’idéal est que les pales soient métalliques pour une meilleure durabilité et un entretien facile. Toute la série « industrielle » propose des exemples de ventilateurs de cette catégorie, c’est-à-dire, l’Indus, le Mini Indus, l’Eco Indus ou le Hunter Industrial. Nous vous conseillons de ne pas installer un ventilateur à vitesse élevée dans une chambre puisqu’il y aura trop de bruit et d’air.